AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Broken customs || Jillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 21:00

Broken customs  || Jillian Img-21211186zi4 Broken customs  || Jillian Img-220035elx0j


    9h00, Birmingham, Hôpital, Parking des employés

    Médecin en chef - "AH !! Mademoiselle Cadwell, j'ai une urgence qui m'attend, vous pouvez vous occuper de mes prochain rendez-vous s'il vous plait ?
    Satine - Dois-je vous rappeler que je ne suis qu'une simple infirmière et que je ne suis pas médecin, encore moins de vos propres patients Monsieur.
    Médecin en chef - Peut-être que vous n'êtes qu'une simple infirmière comme vous le dites si bien, mais vous êtes une des plus qualifiées. Alors arrêtez de parler pour un rien et allez vous occuper de mes rendez-vous. Je suis sur que certains seront contents de voir une jeune femme, ça les changera.
    Satine - Mais, Monsieur enfin...
    Médecin en chef - Qu'est-ce que je viens de dire ?
    Satine - C'est bon, c'est bon. J'y vais. Mais ne comptez pas sur moi pour faire des heures sup' ce soir !"

    Neuf-heures tapantes. J'étais à l'heure. A peine arrivée sur mon lieu de travail que la routine quotidienne était déjà rompue. Au lieu de monter à mon service au premier étage, je devais monter plus haut, au sixième. L'étage des médecins généralistes. Moi, simple petite infirmière habituellement apte à changer les perfusions, à faire des prises de sang ou tout banalement à changer des pansements, je devais désormais ausculter des gens qui venaient avec une banale grippe ou qui venaient pour des rappels de vaccins. Je devait prendre des décisions, prescrire des médicaments et tacher de prescrire les bons. Je n'étais pas habitué à faire ce genre de travail, autant le dire. Regardant alors celui qui avait visiblement confiance en moins au point de me confier sa place s'éloigner, je franchissais les portes d'entrée de l'hôpital, blouse sous le bras.

    9h10, Birmingham, Hôpital, Cabinet du Médecin en chef.


    Un cabinet assez chic, mon supérieur avait du gout, je devais l'avouer. Installant tranquillement mes affaires sur son bureau, je pris soin d'examiner les noms de chacun des patients avant de me mettre au travail. Le premier d'entre eux avait rendez-vous à neuf heures et quinze minutes. Il ne me restait plus que cinq minutes pour me préparer et pour commencer cette nouvelle journée. Tout en observant les moindres recoins du cabinet pour voir si tout était en ordre, j'enfilais rapidement ma blouse. Boule au ventre, je ne savais réellement si j'étais prête à assumer ce nouveau rôle. Inspiration, expiration. Il fallait que je reste calme, il fallait que j'assume et surtout, que j'assure.
    Dossier à la main, j'ouvris alors la porte du cabinet et tomba directement dans la salle d'attente. Balayant la salle du regard, il n'y avait qu'une personne, je compris donc bien vite que ce protagoniste était mon rendez-vous de 9h15.

    Satine -"Entrez, je vous en prit. Votre médecin généraliste a eu comme qui dirait un petit empêchement. C'est donc moi qui le remplacera aujourd'hui.




Dernière édition par Satine M. Cadwell le Jeu 6 Aoû - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 21:55

    8h30, Appartement de Jillian, Entrée - Birmingham

    Debout devant mon miroir, j'ajustais ma coiffure en pensant qu'il ne me restait qu'une minute avant d'être obligée de partir. J'allai arriver en avance, bien sûr. D'ailleurs, j'allai arriver exactement 34 minutes à l'avance, chiffre que j'avais décidé en le ruminant ce matin dans mon lit. Chaque jour, il fallait que j'ai une avance non égale, et chaque jour, j'avais comme par hasard un nombre qui se promenait dans mon esprit et que je ne pouvais qu'utiliser simplement. Ce jour là, j'avais coiffé mes cheveux de manière à ce que mon visage soit dégagé, et avais caché ma coiffure extravagante par un chapeau blanc et distingué. Je ne tenais pas à ce que le médecin prenne peur en me voyant arriver, surtout avec ce que j'allais lui préparer. Car je n'avais à proprement dire rien qui n'allait pas bien. Je n'étais pas malade -je n'étais jamais malade, de toute façon-, et les seules blessures que je pouvais avoir étaient parfaitement en ordre, désinfectées et guérissant. D'ailleurs, le dernier hématome datait d'hier, quand, furieuse que mon lit ne soit pas parfaitement fait, je m'étais cogné la jambe contre le bord de la monture. Oui, j'étais légèrement dérangée, mais en était parfaitement consciente. Lorsque toutes les mèches de cheveux furent à leur place, et que mes habits étaient parfaitement en ordre -un ensemble chic tout en blanc-, j'ouvrais la porte et me mis en route vers le cabinet. J'avais pris un risque en me vêtant tout de blanc, mais de toute façon, il n'y avait aucune raison que je fasse une tâche. Une tâche, me ferait devenir folle. J'avais pris soin de prendre quelques calmants avant de partir pour qu'il n'y ait pas d'incident, et en avait mis quelques uns dans la pochette que je baladais à bout de main. Dans celle-ci étaient également rangées des feuilles et quelques stylos, pour ce que j'avais préparé.

    8h41, Hôpital, Salle d'attente – Birmingham

    Le trajet avait été rapide. Je marchais rapidement, et j'avais la chance d'habiter tout près de l'hôpital. Sinon, je n'y serai jamais allée, étant donné que je détestais tout simplement les transports en commun. C'était sale, dégoutant, et les gens sentaient aussi bon que les déjections de vache. Je m'étais assise tranquillement dans la salle d'attente, et avais sorti un livre que j'avais apporté pour l'occasion et que je venais tout juste de débuter. Psychopathologie de la vie quotidienne, de Sigmund Freud. J'admirai tout le travail de ce grand homme, et possédais beaucoup de ces livres chez moi. J'aspirais à faire des travaux aussi significatifs que les siens, même si je savais bien que c'était peine perdue. D'après ma montre, je fus capable de lire pendant 29 minutes. Le médecin devait être en avance, je n'avais pas prévu ça. Les médecins à mon habitude étaient toujours en retard,ce qui m'insupportait au plus haut point. Et alors que je m'attendais à voir s'avancer un homme, embonpoint et assez simplet, je me retrouvais devant une fille blonde, qui semblait un peu jeune pour avoir accompli ses années de médecine.

    Satine -"Entrez, je vous en prit. Votre médecin généraliste a eu comme qui dirait un petit empêchement. C'est donc moi qui le remplacera aujourd'hui. »

    Étant la seule personne dans la salle, je me levais et me dirigeais vers la femme, en lui tendant la main. Au moins, ce qui était bien avec les médecins, c'était que je n'avais pas à me préoccuper des germes qui pouvaient proliférer sur leur peau. Ils devaient se laver les mains au moins autant que moi.

    Jillian - « Enchantée. Seulement, je dois vous dire que je suis légèrement intriguée. Il me semblait que j'avais rendez vous avec un médecin de sexe masculin ? Dois-je comprendre que je me suis mépris ? »

    Mon visage était sans aucune expression, plus froide et grave que jamais. Les gens qui me fréquentaient en avaient l'habitude. Après lui avoir serré la main, je rentrais dans le bureau qui me semblait vraiment appartenir à un homme. Odeur masculine, et objets masculins. Surtout, le rangement. Impossible que ça soit le sien. Je m'asseyais à la chaise devant le bureau et posais ma pochette devant moi. Je l'ouvris, sortit de quoi écrire et repris la parole.

    Jillian - « Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas venue pour me faire examiner. En fait, je mène un projet à bien et j'aurais aimé vous poser quelques questions, si cela ne vous dérange pas ? Je dois avouer être très mécontente de ce changement de médecin, car cela change ce que j'avais prévu. Mais nous ferons avec .. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 23:00

    9h16, Birmingham, Hôpital, Cabinet du Médecin en chef.

    Mon premier patient était en réalité une patiente. D'après le carnet de rendez-vous laissé sur le bureau par mon supérieur, son nom était Stumph. Essayant de me montrer complètement détendue, je laissa passer la jeune femme devant moi, lui indiquant la chaise sur laquelle elle pouvait prendre place. Pourquoi venait-elle ? Je ne le savais pas encore mais, c'était une question de temps. Je n'avais jamais voulu faire médecin, alors me retrouver aujourd'hui à cette place m'intriguait énormément. Infirmière, voilà le métier que j'exerçais jours après jours. Une profession médicale que je trouvais moins contraignante que médecin. Cela ne faisait que peu de temps que j'avais commencé à travailler ici mais je m'y plaisais déjà énormément. Pour moi, jeune femme qui, adolescente se prédestinait à devenir journaliste, j'avais totalement changé de voix. Le déclic ? Il se déroula à mes dix-huit ans, suite au décès de ma mère. Choquée d'avoir perdu celle qui occupait la place la plus importante dans mon cœur, j'avais subitement décidé de choisir un métier où je pourrais aider autrui.
    Revenant rapidement à la réalité, je commençais à étaler et à organiser mes affaires sur le bureau où stagnaient encore des objets masculin. Mélange radical des genres.

    Jillian - « Enchantée. Seulement, je dois vous dire que je suis légèrement intriguée. Il me semblait que j'avais rendez vous avec un médecin de sexe masculin ? Dois-je comprendre que je me suis mépris ? »
    Satine - « Non, il n'y a pas d'erreurs. Comme dit précédemment, le médecin que vous deviez voir a eu un empêchement de dernière minute. Il m'a donc demandé de la remplacer pour aujourd'hui. »

    Devais-je aussi préciser que le statut professionnel n'était pas le même ? De toute façon, quiconque s'en serait rendu compte. A tout juste 24ans, un personne souhaitant devenir médecin est encore en train de poursuivre ses études, il était donc professionnellement impossible que je sois médecin. La jeune femme, visage inexpressif, se tenant face à moi s'en était d'ailleurs surement rendu compte. Pour moi le stress montait de plus en plus, qu'allais-je devoir faire exactement pour ce premier rendez-vous ? La confiance que m'avait accordé le médecin qui aurait dut être assit à ma place m'avait quelque peu scotché. Pourquoi moi et pas une autre ? Je ne trouvais d'autres explications qu'au moment donné, j'étais la seule infirmière à me présenter sous ses yeux.

    Jillian - « Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas venue pour me faire examiner. En fait, je mène un projet à bien et j'aurais aimé vous poser quelques questions, si cela ne vous dérange pas ? Je dois avouer être très mécontente de ce changement de médecin, car cela change ce que j'avais prévu. Mais nous ferons avec .. »

    La première partie de phrase me rassurait énormément, je ne pouvais le nier. Pour commencer, je n'avais aucun examen à faire, je pouvais donc me détendre un petit peu mieux. La suite ne fut que plus rassurante. Cette jeune femme avait seulement quelques questions à me poser, étant infirmière et connaissant la médecine, je pourrais surement répondre à ses questions avec facilité.

    Satine - « Cela ne me dérange, je suis là pour mener à bien les rendez-vous, comme l'aurait fait le médecin que vous veniez voir. En revanche, je ne suis que simple infirmière, j'essaierais donc de répondre comme je le peux aux questions que vous me poserez ! »

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 23:19

    La jeune femme qui m'accueillait ne devait pas être beaucoup plus âgée que moi même. Être en présence d'une femme d'à peu près mon âge me mettait particulièrement mal à l'aise, car j'avais toujours été plus habile dans mes conversations avec les plus murs. Cependant, de par sa manière de s'exprimer, elle fit tout de suite en moi une bonne impression et je sentais déjà que nous allions bien nous entendre. Je savais que mon langage pouvait en faire fuir plus d'un, et trouver quelqu'un qui se distinguait par ses propos élégants me faisait vraiment plaisir. Je n'aurais pas été aussi sure de la conversation que j'aurais eu si l'autre médecin m'avait reçue. Ainsi, un minuscule sourire apparut au coin de mes lèvres lorsque la jeune femme daigna me répondre. Mon sourire était doux, comme si je tenais dans mes bras un de ces petits poupons dont tout le monde raffole. Mais, au contraire de la plupart des gens, je ne pouvais moi même pas supporter les bébés. Ils criaient et ne faisaient que déranger le monde, même s'ils faisaient d'excellents sujets pour mes expériences. Seulement, ce n'était pas très légal d'utiliser des enfants pour faire de tels tests ..

    Satine - « Non, il n'y a pas d'erreurs. Comme dit précédemment, le médecin que vous deviez voir a eu un empêchement de dernière minute. Il m'a donc demandé de la remplacer pour aujourd'hui. »
    Jillian - « Ah, voilà qui éclaircit mes pensées. Malgré ce que j'ai pu, peut-être, laissé percevoir précédemment, je ne suis pas dérangée que ce soit votre personne qui remplace ce médecin, mais bien le fait que l'on ne m'est pas prévenue. Vous me semblez très sympathique, je dois dire. »

    Je n'étais pas faite pour parler en public, et cela se ressentait. J'essayais de dire les choses le plus parfaitement possible, de ma voix douce et posée, et je pensais sincèrement ce que j'avais dit à la fin de ma dernière phrase. Je ne cherchais pas à flatter la jeune femme. Elle paraissait intelligente, et je me demandais si elle avait passé son diplôme précocement pour être si jeune. Ce serait alors un honneur pour moi de pouvoir l'avoir en tant que médecin, et serait surement très intéressant pour mes recherches. Une avance dans les études pourrait être signe d'un quotient intellectuel élevé -même s'ils étaient plus enclins à tomber dans l'échec scolaire-, et je prenais du plaisir à partager avec ces personnes qui, comme moi, n'avaient surement pas du, avec leurs capacités, vivre une enfance tellement facile.

    Satine - « Cela ne me dérange, je suis là pour mener à bien les rendez-vous, comme l'aurait fait le médecin que vous veniez voir. En revanche, je ne suis que simple infirmière, j'essaierais donc de répondre comme je le peux aux questions que vous me poserez ! »

    Ainsi donc, elle n'était qu'infirmière ! Je ne pouvais cacher ma déception, pourtant, mon sourire resta immuable. Qui donc était le médecin pour se faire remplacer par une personne sous qualifiée ? Mais je n'en savais rien. Peut-être était-ce pour lui montrer qu'elle était particulièrement douée et qu'elle aurait pu avoir un meilleur avenir. Peut-être était-ce un test psychologique, ou pire, une torture. Tout pouvait être envisageable, et vraiment, j'aurais bien aimé savoir qui était ce fameux médecin avec son intrigante décision.

    Jillian - « Infirmière, c'est cela ? (note le métier sur une feuille) Vous devez être excellente dans ce que vous faites pour qu'un médecin ait l'audace de vous donner son rendez vous. Surtout car il ne savait pas que je n'étais pas malade. Mais soit, nous allons faire avec ! »

    Je sentais que les cheveux coincés derrière mon oreille allaient bientôt passer devant, alors, je remettais doucement la mèche à son endroit et la plaquait fermement. Je sortis une paire de lunettes d'un étui et les glissais sur l'arête de mon nez.

    Jillian - « Depuis combien de temps travaillez-vous ici, au juste ? J'aurais également besoin de votre âge, avant de commencer à poser mes questions .. Je sais que ce n'est pas très distingué que de demander son âge à une femme, mais vous devez avoir le même que le mien, ou dans les environs. J'ajoute que mentir sur cette donnée serait compromettre mon étude, alors, si vous pouviez prendre cela en compte. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeVen 7 Aoû - 10:57

    Jillian - « Ah, voilà qui éclaircit mes pensées. Malgré ce que j'ai pu, peut-être, laissé percevoir précédemment, je ne suis pas dérangée que ce soit votre personne qui remplace ce médecin, mais bien le fait que l'on ne m'est pas prévenue. Vous me semblez très sympathique, je dois dire. »

    A vrai dire, la surprise allait surement être grande pour tout le monde et ma journée s'annonçait particulièrement mouvementée. Aucun des patients n'avait été prévenu du changement si soudain et il faut dire que, moi-même, j'avais appris cette nouvelle assez tardivement. Il était neuf-heures. A neuf-heures précises, ce cher médecin n'avait rien trouvé de mieux à faire que de me confier ses rendez-vous qui, qui plus est, ne commençaient qu'un quart d'heure plus tard. J'étais montée, courant dans les escaliers vers le sixième étage -je n'aimais prendre les ascenseurs étant claustrophobe- et je n'avais même pas pris le temps d'informer la secrétaire médicale du changement, pensant que le médecin l'en avait déjà informé. Maintenant, je devais assumer, ne sachant à quelle heure précisément celui que je remplaçait reprendrait sa place. A vrai dire, j'espérais surtout ne pas avoir à faire des heures supplémentaires ce soir. Mon programme était déjà tracé, à 18h30 précisément je devais sortir de l'établissement pour me rendre à l'orphelinat. Grande âme charitable, je passais en effet trois soirs par semaine là-bas. J'idolâtrais particulièrement ces enfants pour le courage dont ils faisaient preuve. Des jeunes enfants désormais seuls qui gardaient pourtant un immense sourire. Moi-même, aujourd'hui, je me retrouvais à avancer seule, j'avais vécu la situation qu'ils surmontaient tous aujourd'hui et je tenais particulièrement à relever la tête de certains.

    Jillian - « Infirmière, c'est cela ? (note le métier sur une feuille) Vous devez être excellente dans ce que vous faites pour qu'un médecin ait l'audace de vous donner son rendez vous. Surtout car il ne savait pas que je n'étais pas malade. Mais soit, nous allons faire avec ! »

    De l'audace... Monsieur Dos Santos en faisait sans cesse preuve. Calvaire ou non, il trouvait sans cesse quelque chose à me faire faire ou à infliger à une autre de mes collègue. Cependant, je ne manquais jamais de répondant, remettant à chaque fois ma profession en compte et lui rappelant sans cesse que je n'étais qu'une simple et unique infirmière parmi tant d'autre. Plus les jours passaient, moins cette excuse ne passait. Chaque fois un peu plus, il me réservait cette même et unique phrase: "Infirmière, peut-être, mais vous êtes l'une des plus qualifiée". Un discours qu'il servait d'ailleurs à beaucoup d'autre.
    Essayant de faire preuve de professionnalisme, je ne savais vraiment comment agir mais, et me détendais tant bien que mal. Relevant soudain mes cheveux en un espèce de chignon me rendant plus sérieuse, je m'empressais de sortir une lingette de mon sac pour essuyer les quelconques germes pouvant s'être poser sur mes mains. J'étais très à cheval sur ce point.

    Jillian - « Depuis combien de temps travaillez-vous ici, au juste ? J'aurais également besoin de votre âge, avant de commencer à poser mes questions .. Je sais que ce n'est pas très distingué que de demander son âge à une femme, mais vous devez avoir le même que le mien, ou dans les environs. J'ajoute que mentir sur cette donnée serait compromettre mon étude, alors, si vous pouviez prendre cela en compte. »
    Satine - « Ne vous inquiétez pas, je n'avais aucunement l'intention de mentir. Je travaille en tant qu'infirmière depuis maintenant une année entière et, j'ai toujours pratiqué ce métier ici, dans cet hôpital. Pour ce qui est de l'âge, j'ai fêté ma vingt-quatrième année au mois de Décembre. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeVen 7 Aoû - 22:10

    J'avais toujours eu horreur de la saleté. Cela en devenait presque quelque chose d'obsessif, mais je ne pouvais rien y faire. Il y avait toujours cette petite voix qui venait s'insinuer dans mon esprit, et qui m'indiquait automatiquement si quelque chose n'était pas en ordre, ou, s'il y avait une chance que quelque chose soit sale. Mon appartement était pour ainsi dire, l'endroit le mieux nettoyé et rangé de toute la ville. Pire que les hôpitaux qui, soit dit en passant, n'étaient vraiment pas assez axés sur l'hygiène à mon goût. Alors, lorsque j'avais vu cette jeune femme sortir une lingette et s'essuyer les mains avec, je me sentais d'humeur à l'épouser. Oh bien sûr, c'était purement une hyperbole, mais j'espérais vivement garder contact avec cette infirmière. Il était tellement rare de nos jours de rencontrer des personnes qui savaient se tenir et qui avaient autant peur de microbes que moi, qu'il fallait que je saisisse cette occasion.

    Satine - « Ne vous inquiétez pas, je n'avais aucunement l'intention de mentir. Je travaille en tant qu'infirmière depuis maintenant une année entière et, j'ai toujours pratiqué ce métier ici, dans cet hôpital. Pour ce qui est de l'âge, j'ai fêté ma vingt-quatrième année au mois de Décembre. »

    Je notais en haussant les sourcils, une sorte d'habitude que j'avais pris en regardant les autres psychologues faire. Je remarquais qu'elle était née en fin d'année, comme moi, et il m'avait été facile d'apercevoir il y a quelques années que je nouais bien plus facilement des liens avec des personnes nées en fin d'année que les autres. Pourquoi, je ne le savais pas. Puis, une évidence vint s'introduire dans mon esprit. Je ne m'étais même pas présentée ! Elle non plus, mais plus rien d'autre n'avait d'importance à mes yeux. Déjà, je commençais à me sentir mal. Comment avais-je pu être aussi bête ? J'avais du paraître profondément malpolie. Je fermais les yeux quelques secondes, et essayais de me calmer, même si ma gorge était serrée. Puis, je m'éclaircissais la voix, et remarquais que j'avais serré mon poing suffisamment pour que mes longs ongles me rentrent dans la paume. Je fis semblant de ne rien remarquer, et repris la parole pour effacer mon erreur.

    Jillian - « D'accord, je suis .. vraiment désolée mais, je n'ai pas eu l'occasion de me présenter. Je m'appelle Jillian Stumph, et vous pouvez très bien m'appeler par mon prénom ou par mon nom. J'étudie la psychologie, et c'est en vue de certaines recherches que j'effectue que je vous pose ces questions. N'hésitez absolument pas à me dire si vous ne voulez pas répondre à ces questions, sachant qu'elles pourraient être assez personnelles. J'envisage de devenir psychologue, et pour cela, je vous invite fortement à me parler de n'importe quoi si l'envie vous vient. Bien sûr, tout cela sera gardé sous le secret professionnel. »

    Après qu'elle se soit présentée, je notais rapidement sur ma feuille son identité. Puis, relevant les lunettes, je croisais mes jambes et prenais une position de personne à l'écoute. C'était une occasion pour moi de voir le degré de confiance que l'on pouvait m'accorder, et, si j'étais capable de mettre à l'aise les gens en face de moi.

    Jillian - « Pouvez vous me dire en quoi votre vie professionnelle influe sur votre vie personnelle ? Est-ce que par exemple, le stress occasionné lors de vos heures de travail a un impact important sur vos activités hors de l'hôpital ? Et aussi, comment pourriez vous me décrire votre vie sociale actuelle ? Dites moi aussi ce dont vous êtes satisfaite, et ce qui vous déçoit. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitimeVen 7 Aoû - 22:42


    Jillian - « D'accord, je suis .. vraiment désolée mais, je n'ai pas eu l'occasion de me présenter. Je m'appelle Jillian Stumph, et vous pouvez très bien m'appeler par mon prénom ou par mon nom. J'étudie la psychologie, et c'est en vue de certaines recherches que j'effectue que je vous pose ces questions. N'hésitez absolument pas à me dire si vous ne voulez pas répondre à ces questions, sachant qu'elles pourraient être assez personnelles. J'envisage de devenir psychologue, et pour cela, je vous invite fortement à me parler de n'importe quoi si l'envie vous vient. Bien sûr, tout cela sera gardé sous le secret professionnel. »

    Lorsque la jeune femme me prononça son nom, je me rappela alors que les présentations n'avaient pas été faites. Connaissant d'avance le nom de celle qui me faisait face pour l'avoir lu sur le carnet de rendez-vous, j'avais complètement omit de me présenter. Une erreur quelque peu immature de ma part. Cependant, lorsqu'elle m'annonça étudier la psychologie et que ce domaine était d'ailleurs la raison de son étude, je ne pus m'empêcher de grimacer. C'était plus fort que moi. A vrai dire, je n'avais pas grand chose contre les psychologues mais, je n'aimais tout simplement pas y aller. Ayant eu un passé assez sombre et des chutes de moral assez importantes, j'avais eu, il y a quelques mois, recours à un de ces hommes gagnant de l'argent pour écouter les problèmes des autres. Une expérience que j'avais souhaité tenter et très vite regretté. A vrai dire, je ne comprenais guère en quoi le fait de raconter mon passé allait pouvoir m'aider à oublier quoi que ce soit. Était-ce de cette façon que l'on pouvait oublier la mort de ses proches, que l'on pouvait tirer un trait sur l'amour que nous avait porté une mère partie bien trop tôt ? J'en doutais fortement ! Pour moi, mon passé était tout simplement inoubliable. De multiples images étaient encore gravées dans ma mémoire et ne pourraient sans doute jamais en sortir.

    Satine - « Et bien, enchanté. Je me prénomme Satine Cadwell. Je suis d'ailleurs honorée de pouvoir répondre à vos attentes aujourd'hui mais, je ne peux vous cacher que j'ai déjà eu une assez mauvaise expérience lors d'un rendez-vous chez le psychologue. Beaucoup de personnes disent que je suis une personne assez mystérieuse qui en dit peu sur son passé. Mais, je ne vais pas m'éterniser à ce sujet, inutile de remuer le couteau dans la plait encore ouverte. »

    Durant toute mon existence, j'étais restée cette jeune femme muette sur sa vie. Dans mon entourage, je ne parlais que rarement des épreuves qui étaient tombées sur ma route, préférant garder le secret et ne pas être prise en pitié. Chaque fois que je me remémorais l'accident ayant causé la mort de ma sœur ainée ou, chaque fois que les paroles de ma mère avant son décès me revenaient, je ne pouvais m'empêcher de verser quelques larmes. J'étais sensible à ce point là et, la cicatrice de ses deux départs précipités était encore profonde.

    Jillian - « Pouvez vous me dire en quoi votre vie professionnelle influe sur votre vie personnelle ? Est-ce que par exemple, le stress occasionné lors de vos heures de travail a un impact important sur vos activités hors de l'hôpital ? Et aussi, comment pourriez vous me décrire votre vie sociale actuelle ? Dites moi aussi ce dont vous êtes satisfaite, et ce qui vous déçoit. »
    Satine - « A vrai dire, pour ne rien vous cacher, mon travail a quelque peu changé ma vie. Il a quelques années encore, je me prédisposais à devenir journaliste mais, un événement important et dramatique m'a poussé à choisir un métier dans lequel je pourrais aider autrui. En devenant infirmière, j'ai donc une certaine responsabilité qui ne me rend que plus mature. Côté vie sociale, je n'ai pas trop à me plaindre. J'ai des amis qui restent très proche de moi et qui me soutiennent jours après jours. »

    J'omettais d'expliquer quelques détails que je ne voulais pas révéler. Certes, j'étais amicalement comblée par ceux qui m'entourait mais, mon cœur avait un vide étrange en son intérieur. Abandonnée par mon père avant même que je ne pousse mes premiers cris, j'avais perdu ma sœur et ma mère avant même que je n'atteigne l'âge adulte. Autrement dit, la plus proche famille qu'un être peut avoir m'avait été arraché et je ne pouvais qu'en souffrir.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Broken customs  || Jillian Vide
MessageSujet: Re: Broken customs || Jillian Broken customs  || Jillian Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Broken customs || Jillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KISS MY SASS :: let's just talk shit. :: see you in hell. :: RPs terminés -