AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Hello good old friend [Carrie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeDim 16 Aoû - 19:17

Il était six heures du matin quand la sonnerie retentit. James envoya valser le réveil à travers la petite pièce qu'était le squatt où il vivait provisoirement. Une deuxième sonnerie retentit. James ouvrit les yeux pour découvrir alors ce qui était l'objet de ses tourments matinaux. C'était son portable qui sonnait. Il tendit un bras avec difficulté avant de réaliser que jamais il ne pourrait atteindre l'objet en question sans se redresser. Il se redressa et alors, sans la moindre difficulté il put atteindre son téléphone. Il regarda le numéro, se frotta les yeux avant de le regarder de nouveau. Non, il ne rêvait pas, c'était bien ce numéro là. Incroyable. Il mit quelques dixièmes de seconde avant de réaliser qu'il fallait tout de même répondre au portable, ce qu'il s'empressa de faire une fois cette pensée acquise. Il décrocha et entendit la voix qu'il s'attendait parfaitement à entendre.

" Oui. D'accord. J'arrive. "

Pendant toute la journée qui suivit, James fut tourmenté. Il se rendit chez ladite personne, et fit ce qu'il avait à faire. Ce que nous découvrirons plus tard dans la journée, car James était bien décidé à aller parler de ce qui venait de se dérouler à quelqu'un. La question que l'on peut se poser quand on est confronté à un évènement choquant c'est : que faire. James n'avait pas à se poser cette question, car il savait parfaitement quoi faire. Il fallait immédiatement qu'il se fasse un fixe, ou bien il allait crever. Et cette envie, il savait parfaitement qu'une seule personne pourrait l'aider à l'estomper. C'est ainsi que le lendemain, à trois heures du matin, il frappait comme un fou à la porte de Carrie O'Donell jusqu'à ce qu'elle vienne lui ouvrir. Il était en transpiration, et sentait l'odeur de quelqu'un qui n'aurait pas pris de douche depuis près de six mois. Il n'attendit pas qu'elle l'invite à entrer, car il savait parfaitement qu'il était chez elle comme chez lui. Il y avait des règles établies naturellement par l'amitié de longue date qu'il partageait, et celle-ci en était une. Tout comme Carrie pouvait solliciter James à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit, il avait la permission de faire de même. Il s'assit sur le sol, sans trop regarder où il s'asseyait, et pris sa tête entre ses mains, avec un air désemparé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeDim 16 Aoû - 20:14

Carrie venait de passer la journée la plus éprouvant de sa vie au boulot. Vers 6 heures du matin, alors qu’elle rentrait chez elle d’une soirée bien arrosée, Carrie reçus un appel de l’agence de mannequinat, lui ordonnant de se rendre dans les plus brefs délais dans les locaux de l’agence pour un défilé qui allait avoir lieu le soir même. Maquillage, essayage, coiffage, voilà ce qu’avait été la journée de Carrie. Elle venait de sortir du défilé, épuisée et assoiffée à force de faire des allers retour sur le podium, montant tant bien que mal les escaliers de son immeuble. Il était près de 2 heures du matin et elle n’avait qu’une envie c’était celle de s’écrouler sur son lit et de dormir jusqu’à 15 heures le lendemain. Carrie claqua d’un geste lent la porte de son appartement, jeta ses affaires sur le sofa dans le salon et enleva ses habits avant d’entrer dans son lit, s’endormant aussitôt la couverture remontée sur elle. Elle rêva à des choses futiles qui ne lui restèrent pas en mémoire une fois réveillée.
Elle se réveilla en sursaut entendant frapper bruyamment à la porte, elle n’avait aucune conscience de l’heure, elle avait eu juste le temps de réaliser qu’une seule personne pouvait sonner chez elle au beau milieu de la nuit, une personne à qui elle tenait beaucoup, certainement la seule personne qu’elle aimait réellement : James. Carrie se leva en trombe, courant jusqu’à sa porte. Elle ouvrit et découvrit James, en sueur, dans une crise de manque incroyable, ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu dans cet état.

-Jim ? Mon Dieu entre.

Elle n’avait pas besoin de lui donner la permission d’entrer, elle lui avait même donné un double de la clé pour qu’il puisse débarquer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, seulement là il n’avait surement pas la clé sur lui. Carrie passa outre toutes les questions techniques qu’elle aurait pu se poser, elle ne pensait qu’à James et à ce qui lui arrivait. Elle le suivit dans le salon et s’assit en face de lui. Il se tenait la tête entre les mains, la pressant comme s’il voulait la faire exploser. Il avait l’air paniqué, désemparé, perdu, Carrie se devait d’être là pour lui comme il le serait pour elle. Elle posa ses mains sur celles de son ami pour les lui prendre, et d’une voix rassurante mais inquiète elle lui demanda ce qu’il se passait, essayant de le calmer.

-Qu’est-ce qu’il y a ? Calme-toi, calme-toi. Raconte-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeDim 16 Aoû - 20:38

James sentit la panique monter en lui petit à petit, et la voix de Carrie sut le calmer. -Qu’est-ce qu’il y a ? Calme-toi, calme-toi. Raconte-moi. Sa voix le reconnecta immédiatement à la réalité des choses, et il sut que les mots ne sortirait pas de sa bouche. Il savait exactement quoi lui montrer pour lui faire comprendre ce qui pouvait le mettre dans un tel état. Il sortit deux papiers de ses poches. Le premier était un acte de décès, celui de son père qu'il n'avait pas vu depuis qu'il s'était tiré de chez lui, à quinze ans. Son père l'avait renié après qu'il soit devenu un fumeur de marijuana. Si il avait su la suite, James n'aurait sans doute plus existé dans sa tête. Il ne lui avait jamais reparlé depuis ce jour, et sa mère avait bien trop peur de ce père tyrannique pour tenter de prendre contact avec James. Seulement, Jim avait toujours eu beaucoup d'admiration pour ce père riche et célèbre qui avait réussi dans la vie. Vous n'avez jamais entendu parler de l'avocat Maître Rowan ? Et bien oui, c'était le père de James. Plusieurs fois, James était allé observer le manoir des Rowan, où il voyait ses parents vivre une vie paisible, sans lui. James avait alors compris que leurs vies seraient respectivement plus heureuse si James n'allait plus voir son ancienne maison. Il avait donc arrêté vers les seize ans, quand il s'était trouvé une autre raison de vivre : l'héroïne. C'était la brève histoire de sa vie. Quant à sa mère, James ne l'avait jamais beaucoup trop estimé. Elle avait été une personne essentielle à sa vie d'enfant, mais l'avait très rapidement abandonné pour sa carrière de cinéaste. Une passion qu'elle avait transmis à son fils. Et le deuxième papier était le papier le plus important, celui qui fit couler les larmes de James pour la première fois depuis des années, quand il le sortit. Son père avait pris la décision de tout lui léguer. Toute sa fortune, des milliards de dollars. Il tendit les deux papiers à Carrie, et fouilla ses poches pour trouver un joint qu'il avait toujours au cas où sur lui. Il l'alluma rapidement, tremblant toujours avant de relever la tête vers Carrie, attendant une réaction de sa part. Il savait qu'elle allait réagir, sinon, pourquoi serait-il aller la voir, elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeDim 16 Aoû - 21:15

Carrie ne savait pas ce qu’il se passait, elle pensait qu’il était en manque d’héro, même s’il avait arrêté depuis deux ans déjà les risques de rechute n’étaient pas à oublier ou à mettre de coté, elle n’aurait jamais pensé à ce qu’il allait lui montrer quelques secondes après. En sortant les papiers de sa poche James eu l’air encore plus perdu, d’avantage paniqué. Carrie lut d’abord l’acte de décès, le père de James venait de mourir, et même s’ils ne s’étaient pas vu depuis des années elle pouvait comprendre toute la douleur de son ami et la ressentir, elle se rapprocha de lui pour le prendre dans ses bras. Les amis servaient à ça, réconforter, écouter, comprendre et aussi conseiller, nous remettre dans le droit chemin, nous aider à remonter la pente, et Carrie prenait ce rôle très à cœur, mais seulement avec James, elle n’avait cette relation qu’avec lui, elle n’était aussi disponible que pour lui. Il semblait ne pas réussir à parler, Carrie respectait cela, ne voulant pas le brusquer et le retourner encore plus, elle ne le força pas à parler. Elle regarda le deuxième papier, le père de James lui léguait toute sa fortune, James était maintenant milliardaire, mais cela ne surpris pas Carrie, elle s’était toujours dit que malgré ce que disait James, son père ne l’avait pas oublié, ce papier en était la preuve formelle.
Pour la première fois depuis très longtemps, peut être depuis leur sevrage, Carrie vit des larmes couler sur les joues de son ami, ce qui lui fendit le cœur. Les larmes commençaient à lui monter à elle aussi, d’une part parce qu’elle avait mal de voir son meilleur ami dans cet état, et d’autre part parce qu’elle savait à quel point cela pouvait être dur pour lui, et Carrie ne pleurait jamais. Elle prit James dans ses bras, le serrant aussi fort qu’elle le pouvait pour lui transmettre le peu de force qu’elle avait en elle. Elle lui murmura qu’elle était là pour lui, qu’elle ne le lâcherait jamais et qu’il pouvait compter sur elle pour lui remonter le moral, que tout allait aller mieux parce qu’elle serait là pour le soutenir. Elle replia les deux papiers et les posa à même le sol avant de poser la tête de James sur ses genoux. Elle caressait les cheveux très courts de son ami dans un geste qui se voulait rassurant, consolateur, le laissant fumer son joint seul, il avait bien besoin de ça. Elle attendit quelques minutes avant d’ouvrir la bouche.

-Ne panique pas, je suis là. Lâche toi, dis moi tout ça te soulagera.


La voix de Carrie était faible, coupée par les larmes qui avaient coulées juste avant, coupée par la douleur de son ami, douleur qu’elle pouvait sentir jusqu’au plus profond d’elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeDim 16 Aoû - 21:32

James commençait à reprendre des forces, et la crise de panique s'estompait alors qu'il serrait Carrie plus fort contre lui, ne se retenant pas pour laisser couler ses larmes. Il était le genre de garçon qui ne pleurait jamais. Pas pour se donner un genre, ou bien pour avoir l'air d'un dur. Non, tout simplement parce qu'il ne le pouvait pas. Il y a des choses inconcevables pour chacun dans la vie, et bien je peux vous assurer que pleurer était de ce genre de choses pour Jim. Pas facile de vivre en refoulant toutes ses émotions. Mais le trop plein de choses qui étaient en lui sortait petit à petit. Il prit une nouvelle taffe sur son joint, et l'acheva rapidement. En temps normal, il l'aurait partagé mais là, il sentait qu'il devait rapidement quitter la terre ferme pour se sentir un peu mieux. Il essuya ses quelques larmes restantes, puis relâcha son étreinte contre Carrie, qu'il avait serré un peu trop fort contre lui, car elle n'avait pas le même gabarit que lui, tout de même. Il esquissa un bref sourire avant de dire sur un ton qui se voulait humoristique :

« Au moins j'aurai plus trop de problème d'argent... »

Ce n'était pas la première chose qu'il s'était dite lorsque sa mère lui avait tendu la lettre qui disait qu'il était l'unique héritier de la fortune des Rowan. Il n'avait pas échangé plus de discussion avec sa mère, qu'il ne considérait plus vraiment comme sa mère depuis bien longtemps. Bien trop longtemps d'ailleurs, car à quatorze ans, on est pas assez vieux pour se passer d'une mère. James avait grandi sans l'amour de personne. Jusqu'à ce qu'il rencontre Carrie. Tous les deux, ils avaient directement compris qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, mais pas en amour à proprement parler. Non, c'était des amis, certes ils avaient été plus loin quelques fois, mais chacun savait parfaitement que l'autre était une personne de confiance totale. Et un ami incomparable à n'importe quel autre personne. The only one, en quelque sorte. -Ne panique pas, je suis là. Lâche toi, dis moi tout ça te soulagera. Elle avait entièrement raison, seulement James ne pouvait, ni ne voulait pas en parler. Il ne pouvait pas lui dire que ses larmes étaient à la fois celles de tristesse mais surtout des larmes de joie : la joie de savoir que son père avait pensé à lui à la fin de sa vie. Car il était mort d'un cancer, qu'il savait en lui depuis plusieurs années. Ce n'était donc pas au dernier moment qu'il s'était souvenu qu'il avait un fils, non c'était bien avant. Et cela emplissait James de joie. Mais cette joie s'effaçait à l'idée que jamais il ne pourrait avoir de père. Plus jamais. Des larmes coulèrent à nouveau sur les joues de James, quand il déclara à Carrie :

« Il... Il... Il a pensé à... moi. »

James avait toujours eu beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse l'aimer. Ce sentiment, il ne le connaissait pas, car jamais il n'avait été réellement aimé. Par son père, si, mais jamais il n'avait su le lui exprimer comme un enfant normal doit le ressentir. Et sa mère, il savait parfaitement qu'elle n'avait jamais voulu avoir d'enfant, mais que le seul moyen pour profiter pleinement de la fortune de M. Rowan était de l'épouser. Le seul moyen de l'épouser était donc d'avoir un enfant de lui. Ainsi elle avait pu le manipuler pour arriver à ses fins, car M. Rowan était un homme à femmes. Mais tout cela était maintenant bien loin derrière James, car il savait maintenant qu'il pouvait donner le sens qu'il désirait à sa vie. Tout l'argent était placé sur un compte, et James avait la carte de crédit magique qui permettait un accès au bonheur, selon les dires de certains riches de la ville. Il sortit un deuxième joint de sa boîte métallique, et le tendit à Carrie, puis il demanda :

« Ça t'embête si je m'installe ici pour quelques temps ? Je me vois mal retourner dans mon espèce de squatt, tout seul... Tu sais... Enfin ne te sens pas obligée d'accepter... »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeLun 17 Aoû - 11:10

Les deux amis lâchèrent leur étreinte. Carrie n’était pas du genre tendre habituellement, enfin encore une fois avec James tout était différent, elle se comportait différemment avec lui, elle était plus calme, plus douce, c’était pour ça qu’elle n’hésitait pas à le prendre dans ses bras ou à le rassurer dans des moments comme celui-ci, Carrie n’aurait jamais fait ça avec quelqu’un d’autre. James était la seule personne avec qui elle n’avait un certain rapport de force. Elle non plus ne pleurait jamais, tout comme James, mais elle devait avouer que parfois ça soulageait, même si pour elle pleurer notait une certaine faiblesse. Ils étaient maintenant assis, toujours à même le sol, très proches l’un de l’autre, comme deux enfants qui se collent pour ne plus avoir peur. Carrie pouffa légèrement à la remarque de Jim, si l’argent avait été donné dans un tout autre contexte Carrie n’aurait pas hésité à crier de joie pour son ami, à vrai dire James ne courrait pas sur l’or, il avait énormément besoin de cette somme pour s’en sortir.
Carrie s’en voulait souvent de l’avoir fait tomber avec elle, elle se disait que s’il avait autant de problème d’argent c’était à cause de l’héroïne, à cause d’elle qui l’avait entrainé dans son tourbillon infernal. C’était bien la seule chose dont Carrie n’était pas fière car son Jim était tout pour elle étant donné qu’elle n’avait plus vraiment de parents. Bien sûr son père renflouait son compte tous les mois, et grassement, mais elle ne le voyait plus depuis longtemps, depuis le divorce de ses parents ils avaient du se voir 2 ou 3 fois pour son anniversaire ; quant à sa mère Carrie la détestait, tout comme la mère de Jim elle n’avait pas vraiment pris son rôle de mère très à cœur, très vite Carrie eu à se prendre en charge toute seule et du coup à grandir trop vite. C’était en rencontrant James qu’elle avait trouvé une certaines stabilité familiale, quand elle croyait ne plus compter pour personne James avait été là pour lui donner tout l’amour dont elle avait besoin, et réciproquement. « Il... Il... Il a pensé à... moi. ». Carrie essuya les larmes de Jim d’un revers de main et le força à la regarder droit dans les yeux.

-Bien sûr qu’il a pensé à toi, tu es son fils et même si vous avez eu des problèmes tu restais son fils malgré tout.

Elle savait que James souffrait d’un complexe bien particulier, il ne comprenait pas comment on pouvait l’aimer, Carrie comprenait totalement, James était une personne en or, pour elle en tout cas, et pour rien au monde elle ne voulait le perdre, même si par le passé des coups de couteaux dans le dos ont été mis par chacun d’entre eux.
Carrie alluma le joint que venait de lui tendre James, ça faisait un bien fou, elle se sentait un peu détendue, même après une seule bouffée de fumée.
« Ça t'embête si je m'installe ici pour quelques temps ? Je me vois mal retourner dans mon espèce de squat, tout seul... Tu sais... Enfin ne te sens pas obligée d'accepter... ». Cette phrase provoqua une sorte de choc frontal dans le cerveau de Carrie, Jim venait d’avoir la meilleure idée du siècle ! Après tout, ils passaient de nombreuses nuits ensembles, de nombreuses soirées, et puis il avait les clés de l’appartement, il y avait deux chambres, un trop grand salon pour une fille seule et vivre ensemble leur éviterait de devoir parcourir la ville pour se voir. De plus Carrie n’aimait pas le squatt de son ami, elle y était allée à plusieurs reprises et ça lui fendait le cœur à chaque fois qu’elle voyait l’état des lieux et la solitude de son ami. Elle donna un coup de point gentil dans l’épaule de son ami, ce qui lui fit surement plus mal qu’à lui, pensant qu’il n’avait même pas besoin de le demander.

-T’es con ou quoi ? Ca m’embête pas ! T’as même pas besoin de demander. En plus t’as déjà les clefs, t’es chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeLun 17 Aoû - 15:34

-Bien sûr qu’il a pensé à toi, tu es son fils et même si vous avez eu des problèmes tu restais son fils malgré tout. Ces quelques mots pourtant plutôt simples, firent un bien incroyable à James. C'était exactement ce qu'il avait besoin d'entendre. James avait toujours cru que la seule personne qui l'aimait était Carrie, et ce jour lui prouvait que son père aussi l'avait aimé. Et James prenait conscience que son père avait placé trop d'estime en lui, et que lorsque James s'était mis à fumer du cannabis, son père avait eu un choc. Il était descendu très rapidement du piédestal sur lequel il avait été placé par M. Rowan. Car celui-ci n'était pas forcément très ouvert d'esprit, et l'éducation que son père lui-même lui avait donné l'avait conduit à devenir ce qu'il était, et cela va de soi, c'était un homme ainsi qu'un père très strict. James n'avait jamais pu s'entendre avec lui, ado.
Et c'est cette descente qui avait conduit James à rencontrer de gros problèmes comme l'héroïne. Même sans Carrie, il aurait très bien pu y accéder seul. Adolescent, il avait toujours eu un penchant plus que prononcé pour les drogues. Toutes les drogues l'attiraient. Il n'y avait pas vraiment de raison précise à cela, mais James avait toujours eu un penchant pour tout ce qui était interdit et qui sortait de l'ordinaire. C'était le genre d'enfant rebelle qui, quand on lui imposait de faire une chose, faisait totalement le contraire par pur défi envers l'autorité établie. Il voulait donc tout tester. Ce n'était donc qu'une question de temps avant que Jim ne goûte à l'héroïne, et cela va de soi, adore le trip qui s'ensuivait. James avait recherché une drogue qui lui aurait permis de sortir de son corps, l'héroïne l'envoyait encore plus loin; il avait besoin d'une drogue pour soulager sa douleur, sa peine et sa colère : l'héroïne était la solution. -T’es con ou quoi ? Ca m’embête pas ! T’as même pas besoin de demander. En plus t’as déjà les clefs, t’es chez toi. James sourit et la regarda dans les yeux avant de répondre :

« Merci... Pour tout. »

Mais James était loin d'être le genre de garçon à se morfondre sur son sort, et il savait que le meilleur moyen de ne pas ressasser toutes ses idées noires était de sortir. Il avait passé toute la journée à courir à droite à gauche, entre notaires, personnes de la famille, etc... Ce n'avait pas été la meilleure journée de sa vie sur ce point là, et James avait été forcé de revoir des personnes qu'il détestait vraiment. Il avait dû voir son grand-père, celui qui avait fait de son père l'homme fermé qu'il était. James n'avait jamais pu lui pardonner les mauvais traitements infligés à son père, car James lui avait toujours porté beaucoup trop d'affection. Beaucoup trop, car jamais son père ne lui exprimait clairement son amour. Si vous les aviez connu lorsque James était ado, vous auriez pu penser que son père ne l'aimait pas. James s'était alors mis ça en tête, car cela apparaissait plus qu'évident. Et bien non. Mais il fallait vite chasser toutes ces questions semi-existentielles de sa tête, aussi Jim n'eut pas besoin de réfléchir longtemps avant de trouver une idée géniale pour mettre fin à ces pensées malheureuses. Il redressa la tête, avec un air un peu plus heureux qu'avant, et adressa un sourire à Carrie. Il voulait maintenant sortir, dans la ville. Il dit alors à son amie :

« Bon maintenant qu'on a passé la séquence émotion, on pourrait sortir et se mettre une mine pour fêter le pactole qui m'attend à la banque, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeMar 18 Aoû - 11:30

Carrie sourit, il n’y avait plus rien à dire maintenant, tout était conclu entre eux, James viendrait habiter chez Carrie, il connaissait les règles de la maison, ces règles ils les avaient établies ensemble et à vrai dire, Carrie se sentait un peu seule dans cet appartement quand son ami n’était pas là. Elle avait beaucoup de mal à vivre sans lui, même si elle ne le disait pas, et que dans un sens elle ne le réalisait pas non plus, le manque était bien là. Mais Carrie était du genre de ceux qui ne montrent pas leurs sentiments, ne parlent pas de leur ressenti, sauf devant Jim encore une fois. Difficile d’imaginer une fille aussi froide sentimentalement parlant être aussi atteinte par les problèmes de son meilleur ami. Au fond ils étaient identiques, ils avaient manqué d’amour parental durant l’adolescence tous les deux, s’étaient révoltés en touchant à la drogue tous les deux et avaient trouvé l’affection qui leurs manquait ensembles. Carrie se réjouissait donc déjà de la vie à deux, les sorties, les repas, les apéros se feraient maintenant avec son ami. Bien que Carrie aimait l’indépendance, James était une partie d’elle comme elle était une partie de lui, il était bien la seule personne avec qui elle pouvait vivre, la seule personne qu’elle pouvait tolérer son toit, sous leur toit.
Carrie écrasa le joint une fois celui-ci terminé, elle n’était plus fatiguée, ne ressentait plus le besoin de dormir, ce joint l’avait apaisée d’une telle force qu’elle se sentait d’attaque pour sortir et faire la fête. James la devança en proposant de sortir boire un coup, elle rit légèrement à sa remarque et se leva d’un bond en tirant le garçon par la main, elle était prête à sortir, manquait seulement un petit détail qui avait son importance : elle était encore en sous vêtements.

- Laisse-moi enfiler un truc pour cacher ce corps sublime, j’en ai pour 2 minutes.

Elle embrassa son ami sur la joue et fila illico presto dans son dressing. Elle revêtit un jean slim tout simple et un T shirt blanc, pas besoin de se maquiller, elle sauta juste dans ses chaussures, pris son argent, ses clopes, tout ce dont elle avait besoin et rejoignit James dans l’entrée. Il avait raison, à quoi bon se morfondre, mieux valait qu’il se change les idées et fêter le fait qu’il n’allait plus jamais être dans le besoin. Il fallait également fêter leur collocation nouvelle, un nouveau mode de vie allait s’installer, et ça n’allait pas être de tout repos. Elle lui adressa un sourire satisfait avant de lui donner un coup gentil dans l’épaule.

-Bon alors tu m’emmènes où Crésus ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeMar 18 Aoû - 17:57

James était maintenant souriant, ses yeux étaient encore brillants des larmes versées, mais seulement les dernières larmes avaient été des larmes de bonheur. Oui, James se sentait réellement en paix intérieure. Cette journée, il devrait la marquer dans le calendrier. C'était celle qui venait de bouleverser sa vie à jamais. Désormais, il allait vivre en colocation avec la seule personne qui comptait pour lui, réellement. La seule personne qui avait toujours été là depuis les trois dernières années de sa vie. A n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, il avait toujours pu compter sur elle. La perte de son père lui avait fait réaliser à quel point la vie était précieuse, et à quel point les gens qu'on aime sont importants. Essentiels même. James ne lui disait pas très souvent qu'il l'aimait, à Carrie, et ce pour une raison simple, James ne savait pas exprimer l'amour, car il n'en avait jamais reçu d'une bonne manière. Alors, ils avaient leur manière à eux deux de se le dire. Un regard, un câlin, un simple bisou sur la joue, et tout était dit. Quoi de plus beau et de plus harmonieux qu'une relation dans laquelle on a pas besoin des mots pour se communiquer des sentiments les plus indispensables et pourtant les plus basiques que l'amour, ou bien l'amitié. C'était vraiment une relation qui était vouée à durer très longtemps. Sûrement pour toujours, mais James n'était pas le genre de garçon qui faisait des projets à long terme. Mais tout allait changer maintenant.
- Laisse-moi enfiler un truc pour cacher ce corps sublime, j’en ai pour 2 minutes. James ne put s'empêcher d'esquisser un sourire avant de rétorquer :

« Je suis certain que toute la ville aurait aimé voir ton corps sublime ce soir. Enfin, cette nuit. »

Elle ne mit pas énormément de temps à se préparer, ce qui allait à ravir à James, car il voulait sortir très vite. Il voulait tout d'abord prendre un verre, puis se défoncer avant de rentrer ici et de parler toute la nuit avec Carrie. Ils avaient toujours fait ça, sauf que maintenant James habitait ici. -Bon alors tu m’emmènes où Crésus ? James réfléchit un instant avant de répondre :

« Je me disait qu'on pourrait aller faire un tour dans un petit bar »



Tu peux créer ? Hello good old friend [Carrie] 51870 Je m'occupe de la demande de colocation, enfin j'attends ton accord. Hello good old friend [Carrie] 997799
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeMer 19 Aoû - 10:57

J'ai créé directement dans les bars
Bien sûr que tu as mon accord pour la collocation mon Willou Hello good old friend [Carrie] 32997
Revenir en haut Aller en bas
WOUNDED RHYMES

WOUNDED RHYMES

VICIOUS ADMIN
i'm super sweet sealed
with a kiss.


• âge : 25
• crédit : paweke
• messages : 2250

Your Eighties Side
• relationships:
• what's on your dirty mind ? :
• trash attitude:
Hello good old friend [Carrie] Left_bar_bleue60/100Hello good old friend [Carrie] Empty_bar_bleue  (60/100)
Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitimeMer 19 Aoû - 19:35

    J'archive. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-my-sass.forumactif.org


Contenu sponsorisé



Hello good old friend [Carrie] Vide
MessageSujet: Re: Hello good old friend [Carrie] Hello good old friend [Carrie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Hello good old friend [Carrie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KISS MY SASS :: let's just talk shit. :: see you in hell. :: RPs terminés -