AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

walking in the street ●● kurt & kalliopê

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: walking in the street ●● kurt & kalliopê Lun 24 Aoû - 21:37


walking in the street
— kurt & kalliopê


Voilà maintenant quelques jours que je ne dors plus, de toute façon ce n'est même plus la peine d'essayer. Je ne suis pas devenue insomniaque, il s'agit simplement d'un héritage de famille. La malchance. Je n'en peux plus de l'entendre chaque soir revenir avec une fille plus belle que la précédente et hurler son plaisir. Ce n'est pas ça faute après tout, les parois des chambres de l'hôtel ne sont peut être pas aussi épaisses qu'elles devraient l’être ... Pourtant il y avait certains soirs, comme celui là, où le sommeil parvenait jusqu'à moi. Le soleil venait à peine de se lever que la porte d'en face claqua en un bruit sourd qui suffit à faire sursauter. Ras-le-bol, encore une qui piquait sa crise car il était partis sans lui laisser le moyen de le recontacter. A croire que toutes les filles sont pareilles, elles savent pertinemment ce qui les attendent mais continuent à mal le prendre. La pendule de la chambre indiquait huit heures moins le quart. Retirant son mon chemin la petite robe en soie qui recouvrait mon corps, je grimpa dans la baignoire et me fit couler un bon bain. L'eau chaude avait rendus le bout de mes pieds tellement fripés que je me surpris à imaginer comment pouvait bien être celle de ma grand-mère. Ecœurant. Je portais une jolie robe rouge, cintrée à la taille et mes cheveux étaient soigneusement attachés. Un courant d'air fit claquer la porte derrière moi. Oh et puis merde après tout le vacarme de la veille c'est pas vers moi qu'on va venir se plaindre.
p e t i t e m a m i e ♦️ mademoiselle excusez-moi mais savez vous où se trouve ...
Je fis une grimace puis elle comprit qu'elle ne s'adressait pas à la bonne personne. Mon visage devait inspirer la confiance puisque contrairement à Athènes les habitants osaient m'adresser la parole. Je ne connaissais pas très bien la ville mais j'avais commencé à avoir mes propres reperds, par exemple je savais que si je tournais à droite dans cette rue je finirais pas arriver droit devant le starbucks et un peu plus loin quelques restaurants sympathiques. Mais je n'avais pas envie de prendre un café et ce n'était pas encore l'heure du déjeuner. Ce dont j'avais besoin c'est d'aller me poser tranquillement quelque part et de penser. C'est tout. Je me souvenus alors d'un petit pont où étaient disposés quelques bancs en bois rayés par le temps. Je m'apprêtais à m'assoir lorsque le visage de cet homme assis non loin de moi me frappa. Ses traits et ses lunettes m'étaient familières. Pourtant je ne pouvais pas le connaître puisque rien dans ce monde ne pouvait nous rapprocher. Impossible, je ne pouvais plus le quitter des yeux, hormis lorsque son regard se posa sur le mien.

affreusement atroce mais bon j'ai préféré faire court comme ça on avancera plus vite ... ;p
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Lun 24 Aoû - 23:18


    Mes yeux s'ouvraient, lentement. Ma fenêtre laissée ouverte, une douce musique m'envahissait. Les sons de l'aurore. Le doux ronronnement des voitures. Les bruits de pas venant de l'appartement du haut. Et puis le calme. Cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu quelque chose d'aussi mélodieux. Les autres matins je me réveillais en sueur. Epuisé. Sans vraiment savoir pourquoi. Ce matin je me sentais apaisé et détendu. Aucune question ne me trottait dans la tête jusqu'à m'en faire mal contrairement aux autres matins. Rien ne pouvait gâcher une si belle journée. C'était étrange comme une si simple journée pouvait être aussi belle. C'est comme si je sentais qu'il allait arriver quelque chose sans savoir encore quoi. J'ai pris une longue douche qui m'a pourtant paru durer seulement quelques minutes. Que c'était il passé hier soir pour que je me sente aussi bien ? Je cherchais dans ma tête. Il m'a fallu un instant pour que tout me revienne. Amadeus était venu me chercher, il fallait que je fasse la fête. Que je sorte de mon appartement. Et il m'avait présenté à des dizaines de filles. Beaucoup trop. Les visages défilaient à présent. Et il y en a un qui a particulièrement attiré mon attention. Il s'était passé quelque chose avec cette fille. Mais quoi ? Je me souvenais avoir bu un verre en sa compagnie, puis deux, puis trois et peut-être quatre. Et ensuite le trou noir. Voilà les questions recommençaient. Mais je ne voulais pas avoir ce mal de crâne. Je ne voulais plus. Un portable qui sonne. Le mien évidemment. Amadeus. Que me veut-il ? Pas envie de répondre, tant pis pour lui, il attendra.

    Je me suis promené dans les ruelles, mains dans les poches, sans regarder où j'allais. Au hasard. J'adorais faire ça, ne regarder que mes pieds puis lever la tête pour regarder où j'étais arrivé. De toute manière je ne pouvais pas me perdre, je connaissais trop bien la ville. J'ai levé les yeux pour voir où mes pas m'avaient conduit et j'ai souri. Pourquoi est-ce qu'ils me menaient toujours ici ? Peut-être était-ce parce que j'aimais cet endroit et parce que je le voulais. Surement. Je me suis assis à mon banc habituel en regardant les gens passer parce que je n'avais rien de plus intéressant à faire. Et puis j'ai senti un regard peser sur moi. C'était cette fille aux cheveux dorés magnifiques. Ses cheveux m'étaient familiers. Ils me rappelaient quelque chose mais je ne savais pas quoi. Son regard laissait croire qu'elle devait avoir eu cette même impression de déjà vu. Qui était-elle ? Pourquoi me semblait-elle aussi familière et étrangère à la fois ? J'étais trop loin que pour parfaitement distinguer les traits de son visage. Alors je me suis levé. Pour m'approcher petit à petit. Elle me regardait avancer vers elle avec des yeux ronds. Et puis soudain j'ai su qui elle était. Cette bouche. Ce nez. Ces yeux. Je les connaissais pourtant par coeur. Je croyais rêvé. J'ai plusieurs fois fermé les yeux pour les rouvrir et elle était toujours là. A chaque fois. Je n'y comprenais plus rien. Que faisait-elle là. Je m'étais stoppé en pleine marche. Incapable de faire un pas de plus.

      k u r t ▬ et merde !


    J'aurais pourtant voulu bouger. Aller vers elle, lui parler, la serrer dans mes bras ou faire je ne sais quoi de normal. Mais ma maladresse reprenait le dessus. Comme toujours.

    non c'est pas atroce, c'est super (l) désolée j'ai pas fait avancer le truc mais je promets que la prochaine fois ça avancera (a)


Dernière édition par kurt h. Nickelsen le Mar 25 Aoû - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 0:43


Je ne pouvais plus m'empêcher de le fixer bêtement. Je devais être atroce avec mes yeux ronds de gamine. Puis il s'est levé. Lui ai-je autant fait peur que ça ? Je ne crois pas puisqu'il s'avance maintenant vers moi. Je n'aime pas ça. Cette impression de déjà vu sans pour autant pouvoir mettre un nom sur ce visage. Je lui ai souris, je ne sais pas pourquoi mais mon corps en avait décidé ainsi. Je ne le regardais plus, on venait de m'interpeler pour me demander l'heure. Je ne suis pourtant pas la seule personne présente sur ce pont, pourquoi faut-il que tous ces gens viennent vers moi lorsqu'il s'agit de leur rendre un service ? Bien sûr je n'ai rien dit de tous ça, me contentant comme toujours d'hocher la tête et de faire ce qu'on me demande. En l'occurrence l'heure qu'il était.

Lorsque mon regard se porta à nouveau vers lui, il ne marchait plus. Arrêté au milieu de la rue, je l'ai entendu prononcer un juron puis ne rien faire d'autre que de me fixer lui aussi de ses yeux ronds. Je fis un pas, puis deux et tout devient plus clair dans ma tête. Mais bien sûr, pourquoi n'avais-je pas fait le rapprochement plus tôt. Un large sourire se dessina sur mon visage et mes jambes s'envolèrent jusqu'à lui. Ce comportement si timide et pourtant si craquant. Cet air de faux dandy et ces cheveux bruns.
k a l l i o p ê ♦️ KURT !
Je n'avais aucunement besoin qu'on me confirme ce que je venais de dire, puisque j'en étais maintenant sûr. Mes bras enroulèrent son coup et je me suis mise à sourire sans retenue. Je n'avais pas vu de visage familier depuis plusieurs jours, autant vous dire le plaisir que je ressentais à ce moment là.

t'inquiète j'avais dit que c'était moi qui devais aller vers toi alors c'est à moi de faire le premier pas ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 13:37


    Je devais avoir l'air con planté ainsi. Paralysé au milieu de la ruelle, au milieu de tous. La fixant de mes yeux ronds comme si c'était une des 7 merveilles du monde. Les passants me regardaient intrigués ou encore amusés par cet étrange comportement. Et puis un petit vieux m'a soufflé quelque chose à l'oreille, je ne l'avais même pas vu s'approcher de moi. « vas-y mon ptit gars, reste pas planté là à la regarder avec tes yeux de merlans fris, vas l'aborder. De mon temps c'est ce que l'on faisait. » Je lui ai souri. Mais je n'ai rien dit. Je ne pouvais détacher mes yeux d'elle. De Kalliopê. Un million de questions me trottaient dans la tête. Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Elle ne savait même pas que j'étais ici. Dans cette ville. Du moins je ne me rappelais pas le lui avoir dit. Elle ne semblait pas m'avoir reconnu. Jusqu'à ce qu'un merveilleux sourire éclaire son merveilleux visage. Elle s'était élancée vers moi, tel un ange. J'avais l'impression qu'elle n'était qu'une illusion et pourtant je devais me faire à l'évidence, elle était bien réelle.

      k a l l i o p ê ▬ KURT !


    Voilà elle était dans mes bras. Comme avant. L'odeur de ses cheveux n'avait pas changé. C'était un des souvenirs dont je me souvenais le mieux. A chaque fois que je la serrais contre moi j'étais envahi par cette odeur enivrante. J'étais plus qu'heureux de la revoir après deux ans. Ca faisait longtemps, tellement longtemps que j'avais failli l'oublier. Non je ne l'avais jamais oubliée. Mais je n'y pensais plus. Je l'ai tenue contre moi un peu maladroitement. Je ne savais plus comment m'y prendre. Depuis le temps qu'elle n'avait pas été serrée contre moi. Elle s'est détachée de mon étreinte et j'ai déposé un doux baiser sur son front.

      k u r t ▬ putain j'en reviens pas ! qu'est-ce que tu fais ici ?


    Elle n'avait pas changé. Elle était toujours aussi belle, toujours aussi resplendissante. Elle était toujours la même. Et j'étais heureux de la retrouver même si nous n'étions pas en grêce même si tout allait sûrement changer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 20:09


Je serais resté dans ces bras maladroits des heures encore si ma raison ne m'avait pas poussée à me dégager doucement, puis il m'a déposé un doux baiser sur le front, comme dans le temps. Tous ces moments que j'avais pus vivre à ses côtés me revernirent à l'esprit, comme s'ils n'avaient jamais disparus, qu'ils étaient restés dans un coin de mon esprit dans le seul but de pouvoir ressortir un jour. Je n'en revenais pas. Le voir après tant de temps, deux années pour être précise. Des centaines de questions trottaient déjà dans ma tête. Que pouvait-il bien faire ici ? Mais je me contenais. Non pas que je pensais l'embêter au plus haut point avec mes salades, mais je savais que si je commençais rien ne m'arrêterait.
k u r t ♦️ putin j'en reviens pas ! mais qu'est-ce que tu fais ici ?
Je n'étais donc pas la seule à me poser cette question, mais la différence entre lui et moi était flagrante. Lui n'avait pas traversé un océan pour arriver jusqu'ici, puisqu'il habitait déjà sur le territoire britanique. Du moins c'est ce que j'avais toujours crus. Je n'avais jamais ressentis le besoin de lui demander d'où il venait, du moment que je le revoyais tous les ans. Je me contentai de lui sourire. Je ne savais à vrai dire pas quoi lui répondre. Bien sûr lui dire la vérité était la meilleure des solutions, mais passer une fois de plus pour une trainée était de loin de dont j'avais envie. Je le resserrai maintenant contre moi, j'avais besoin d'être certaine que je n'étais pas en train de rêver.
k a l l i o p ê ♦️ j'avais besoin de me ressourcer. et toi, qu'est-ce qui t'amènes ?
Je n'avais pas mentis, de toute manière je ne suis pas faite pour le mensonge et il se serait sans aucun mal rendus compte que je ne disais pas vrai. Mes joues seraient devenues aussi rouge que ma robe et je me serais mise à trembler comme une feuille. A vrai dire je ne suis pas une experte en la matière, je n'ai jamais essayé de mentir à mes parents. Ma main droite attrapa la sienne et je l'entraina vers le banc sur lequel j'avais prévus de m'assoir quelques minutes plus tôt. Je n'en revenais toujours pas. J'étais assise à côté de Kurt dans un endroit que je ne connais presque pas et où je vis seulement depuis quelques jours. De quoi devenir folle, mais je souriais. De toute façon je n'arrivais qu'à faire ça.


Dernière édition par Kalliopê E. Yanosis le Mar 25 Aoû - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 20:38


    Elle était de nouveau contre mon torse. Et je me sentais vraiment bien. Fini les soucis, fini les questions. Tous nos merveilleux moments passés ensembles défilaient dans ma tête. C'était magique. J'avais l'impression d'être en grêce, que c'étaient nos retrouvailles après un an. J'avais l'impression que rien n'avait changé et que plus rien n'avait d'importance maintenant qu'elle était contre moi.

      k a l l i o p ê ▬ j'avais besoin de me ressourcer. et toi, qu'est-ce qui t'amènes ?


    Se ressourcer. Je sentais qu'elle ne me disait pas tout. Qu'elle préférait garder une part de mystère, mais je ne l'ai pas plus questionnée, elle devait avoir ses raisons et puis je sentais que j'aurais tout le temps pour qu'elle se confie à moi. Qu'est-ce qui m'amenait ici ? Quelle étrange question. Quelle étrange situation. Pourquoi ne lui avais-je jamais dit que je quittais la suède, que je déménageais pour cette ville ? Elle n'avait jamais rien su. Cette question était assez bizarre pour moi car j'avais l'impression d'habiter ici depuis toujours alors que cela faisait seulement deux ans. J'aurais du lui dire. J'ai été bête. Le hasard faisait parfois bien les choses. J'étais toujours sous le choc. C'était comme si on avait voulu se retrouver. Parce que Kalliopê avait été une des personnes très importante de ma vie. Avant chaque été je rêvais de la retrouver, j'étais impatient. Et puis j'avais du la laisser. Elle n'était plus qu'un lointain souvenir qui était pourtant remonté à la surface.

      k u r t ▬ je suis ici depuis deux ans maintenant. ma vie est ici. on s'y fait vite tu sais. tu vas rester ?


    Au fond de moi j'espérais de tout coeur qu'elle dise oui. Je voulais qu'elle reste. Maintenant que je l'avais retrouvée, je ne souhaitais plus la quitter. Pour réponse elle m'attrapa la main et m'emmena vers un banc où nous nous sommes assis. Elle souriait. Comme j'aimais ce sourire éclairant tout son visage. C'était le sourire le plus sincère que j'avais jamais vu. Et ce sourire me donnait envie à moi aussi de sourire. Je n'ai pas laché sa main. Nos doigts se sont entrelacés et ça me plaisait. De ma main libre j'ai replacé une de ses mèche folle derrière son oreille.

      k u r t ▬ tu n'as pas changé tu sais. tu as toujours ta chevelure dorée. ton merveilleux sourire et ton charme naturel. tu vas rendre les hommes fous ici.


    Avais-je envie qu'elle rende tous les hommes fous d'elle ? Non pas tellement mais il fallait que je me fasse à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 21:53


k u r t ♦️ je suis ici depuis deux ans maintenant. ma vie est ici. on s'y fait vite tu sais. tu vas rester ?
Deux ans. Il était donc la depuis si longtemps, depuis la dernière fois qu'on s'était vu, en Grèce. Tout s'expliquait ; pourquoi il n'était pas revenu l'année dernière, pourquoi je n'avais plus aucune nouvelle de lui. Je sentis mon cœur s'emballer et cette journée que j'avais passé à attendre son appel me revient en mémoire. J'y croyais, dur comme fer, qu'il allait revenir puisqu'il le faisait chaque année. Mais cette fois c'était différent. J'avais beau espérer il n'avait pas pointé le bout de son nez. Bien que l'on dise « pas de nouvelles, bonne nouvelle » je n'ai pas pris la chose de la sorte et je lui en ai d'abord voulus longtemps avant de me demander s'il ne lui était pas arrivé quelque chose, pour enfin me rendre compte que je ne le reverrais surement plus. Non, le hasard à fait que je me suis rendus dans cette ville et non dans une autre et que nous nous retrouvions sur ce pont au même moment. Je ne pu retenir un soupire à cette pensée. Mon attention se reporta sur lui. Il n'avait pas changé ...
k a l l i o p ê ♦️ je ne sais pas ... à vrai dire je ne comptes pas rentrer en Grèce, mais je commences à en avoir marre de cet hôtel pourris. franchement, pas un seul appartement libre et à un prix raisonnable dans cette ville !
J'étais lancée mais sa main me stoppa dans mon élan. Il venait de replacer une de mes mèches, qui commençait à me picoter le bout du nez, derrière les oreilles. C'est à ce moment que je remarquas qu'on ne s'était pas lâché la main. Je m'imaginais en Grèce, comme s'il n'y avait pas eu ces deux années loin l'un de l'autre.
k u r t ♦️ tu n'as pas changé tu sais. tu as toujours ta chevelure dorée. ton merveilleux sourire et ton charme naturel. tu vas rendre les hommes fous ici.
Je me suis mise à rire, d'un tout petit rire enfantin. Mais ses paroles m'avaient atteinte droit au cœur. Pensait-il vraiment ce qu'il venait de dire ? Après tout c'est à un homme que j'avais affaire et les hommes sont bien connus pour être ... Qu'est-ce que je raconte, Kurt n'a jamais été comme tous ces types manipulateurs et vicieux. Je souris, un peu gênée. A vrai dire je n'avais pas songé à faire fondre le cœur - ou du moins les hormones - des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mar 25 Aoû - 22:24


      k a l l i o p ê ▬ je ne sais pas ... à vrai dire je ne comptes pas rentrer en Grèce, mais je commences à en avoir marre de cet hôtel pourris. franchement, pas un seul appartement libre et à un prix raisonnable dans cette ville !


    A ça. J'avais eu du mal à me trouver un appartement pas cher et potable quand j'étais arrivé ici. Mais après des heures et des heures de recherche j'avais enfin réussi et je m'y plaisais. Il était un peu à mon image maintenant redécoré par certains souvenirs. Simple mais accueillant. Et assez grand. J'avais mon confort. C'était parfait. Et puis soudain j'ai eu une idée. Je ne pouvais pas la laisser seule dans son hôtel miteux. Je devais l'accueillir. Il y avait de la place dans mon appartement. Et puis ce serait aussi un moyen de mieux la retrouver. De passer plus de temps en sa compagnie. Qu'elle me raconte ses deux années perdues et que je lui raconte les miennes. Qu'on se parle comme avant. Bien sûr je n'aurai plus autant d'intimité, je ne serai plus aussi libre mais peu importait. Je voulais être avec elle.

      k u r t ▬ tu sais je voulais m'excuser pour ne pas t'avoir donné de nouvelles. j'ai été égoïste. je ne t'ai pas téléphoné parce que j'avais peur, peur de ta réaction, peur de la mienne. j'imagine que tu m'en as voulu, et peut-être que tu m'en veux encore. pour me racheter, et aussi parce que j'en ai envie je te propose de venir dans mon appart. le temps que tu t'en trouves un. tu pourras rester autant de temps que tu le souhaiteras.


    J'avais parlé trop vite. Peut-être était-ce du au stress. Ou à la peur qu'elle refuse, qu'elle rejette cette idée, qu'elle ne veuille plus de moi. Elle devait m'en vouloir à mort pour ce que je lui avais fait. J'étais triste. Je ne voulais pas lui avoir fait mal. Mais je l'avais fait et c'était trop tard. Elle riait, de son rire enfantin que je connaissais si bien. A ce moment je me suis rendu compte combien ce rire m'avait manqué. Combien elle m'avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Juno B. Lackey


• âge : 23
• crédit : © R-ADIO
• messages : 544

Your Eighties Side
• relationships:
• what's on your dirty mind ? :
• trash attitude:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê Mer 23 Sep - 18:12

J'archive (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: walking in the street ●● kurt & kalliopê

Revenir en haut Aller en bas

walking in the street ●● kurt & kalliopê

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KISS MY SASS :: let's just talk shit. :: see you in hell. :: RPs terminés -